Voila, ma critique sur Heavy Rain arrive et je tiens à vous assurer qu'il n'y a aucun spoil dans cet article. je ne rentrerai pas du tout dans le détail de l'histoire pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir le dernier né de chez Quantic Dream.

Le pitch:
L'action se déroule dans une ville Américaine dans laquelle  un serial killer surnommé le tueur aux Origamis, référence à ces petites figurines de papier qu' il laisse sur chacune de ses victimes, sévit depuis plusieurs années. Avec une ambiance qui pourrait s'apparenter à un thriller hollywoodien,  vous allez donc pénétrer dans la traque de ce tueur par le biais de quartes personnages aux personnalités et aux passifs très différents, le tout tournant essentiellement autour de la culpabilité d'un père envers la mort de son fils.

Le gameplay:
Pour certains ce n'est pas un jeu, pour d'autres un film interactif ou encore un jeu d'aventure. Heavy rain à son propre style et réussi à mélanger ces genres. La mise en scène et la narration pour le côté film interactif, l'interactivité avec beaucoup d'éléments du décors et le contrôle du personne pour l'aspect aventure et l'absence complète de skill car dans heavy rain il n'y a pas de game over. Je vous rassure donc, vous dirigez complétement votre personnage, sauf pendant des scènes convenues et nécessaires à la narration où les QTE deviennent le mode de contrôle du personnage et par lesquels vous ferez certains choix comme par exemple le combat dans la demo. Pour le reste, je n' appel pas ça des QTE. Lorsque vous passez à côté d'un élément interactif, la commande à exécuter s'affiche mais n'est nullement indispensable et encore moins pénalisante en cas de loupé. Cette façon de jouer devient assez rapidement naturelle et permet, à mon  sens, une meilleure immersion qu'une simple touche unique attribuée à une action.Le déplacement du personnage est assez lourd pendant les première minutes, Le fait de devoir appuyer sur R2 pour faire avancer le personnage permet simplement d'éviter les changements de trajectoires involontaires lors de changements de caméra et n'est vraiment pas gênant. A moins d'être un manche, on s'y fait très vite  mais une maniabilité plus souple n'aurait pas fait de mal au titre.
J'ai trouvé également l'idée des lunettes  du flic excellente et apportent un réel plus au joueur. Le côté Minority report est bel et bien présent et on ne pourra s'empêcher de jouer avec une ou deux fonctionnalités plutôt cool de cet accessoire au top de la technologie.

La trame interactive:
Lors que l'on joue à heavy rain, on ne peut s'empêcher de se poser cette question: Si j'avais fait ça, que ce serait-il passé?" Hé bien dans un premiers temps je vous conseil de suivre votre instinct et de terminer le jeu en une seule fois. Vous avez la possibilité d'accéder ensuite à n'importe quel chapitre dans lesquels vous pourrez faire d'autres choix. . Évidement ils ne changeront pas tous l'histoire de manière significative. Vous repérerez de vous-mêmes les moments propices à un changement d'orientation scénaristique lors de votre premier passage.

La technique:
Heavy rain est capricieux, il est capable de surprendre comme de décevoir. Globalement, le jeu est très joli, les visages sont bluffants, même si ils manquent parfois d'expressions., certains endroits se voient même presque photo-réalistes et du coup, le moindre défaut, la moindre texture moisie saute aux yeux et fait tâche mais cela reste quand même très bon dans l'ensemble.

La bande son:
Terrible, envoutante, digne d'un grand film... j'adore!
Conclusion:

Heavy rain est une expérience étonnante, qui sort du carcan habituel du jeu vidéo pour nous plonger dans une histoire où il  vous faudra faire des choix dans le but de retrouver le tueurs aux origamis et de pouvoir déterminer jusqu' où iriez-vous pour sauver un être cher.  Avec son gameplay intuitif et sa trame scénariste  conductrice, il est difficile de lâcher le pad une fois l'aventure commencée. Même si quelques scènes peuvent paraitre un peu longues et que certains points du scénario auraient pu être améliorés, l'intrigue et le désire de connaitre l'évolution de la narration lors d'une prise de décision ne fait que renforcé l'envie de se replonger dans l'aventure une fois l'avoir terminé. Une expérience unique qui devrait assouvir votre soif de mener l'enquête dans une atmosphère chargée en émotions.

MA NOTE: je ne note pas un jeu comme celui-là mais je peux vous assurer que j'ai adoré!