Un aspect particulièrement plaisant d'Apocalypse est sans conteste sa parenté évidente avec Split/Second, concernant les environnements destructibles et les changements de tracé sur les circuits. Dans Split/Second, le joueur pouvait choisir de déclencher diverses explosions pour modifier la route à emprunter et écraser ses rivaux. Ici, les modifications apportées au circuit sont imposées, souvent lors des derniers tours de la course. Le résultat est véritablement impressionnant et on se sent finalement peu de chose à côté des éléments qui se déchainent devant nos roues. Un très bon point pour l'immersion et le côté grand spectacle. A propos des tracés en eux-mêmes, on retrouve ce qui a fait la renommée des précédents opus. Ces derniers sont très bien conçus, et comportent toujours une multitude d'itinéraires différents. Si on ajoute à cela une IA agressive, on obtient un cocktail très dynamique qui devrait ravir les amateurs de course arcade. Petite déception sur le faible nombre de courses disponibles, puisqu'on observe plusieurs variantes d'un même type de circuit. Qui a parlé de recyclage ?L'esprit même de MotorStorm est donc intact. La réalisation est honnête, et graphiquement satisfaisante, même si le moteur graphique concocté par Evolution Studios commence à accuser le poids des ans. Pacific Rift est, paradoxalement, graphiquement un cran au-dessus, à titre de comparaison. Si le solo du précédent titre était solide, celui d'Apocalypse apparaît plus anecdotique. On constate l'apparition d'un semblant de scénario, qui permet d'incarner tour à tour les trois protagonistes principaux du mode solo. Une mise en bouche bienvenue pour appréhender le jeu, mais finalement vite expédiée. Le coeur du jeu porte sur le multijoueur, c'est ici qu'on débloquera les différents voitures et les pièces/peintures pour les personnaliser. Une nouveauté encore une fois bienvenue, au même titre que les classes de véhicules inédites (Muscle Cars, Super Cars, Choppers, Super Bikes et SuperMini) qui viennent renouveler le Gameplay et agrandir le garage. Bref, le contenu reste conséquent.On peut cependant regretter un manque assez flagrant de finition sur le titre. Entre les bugs de collisions et les textures baveuses, et, pour ne citer que lui, le online faisant freezer la console lors d'une simple recherche de partie, on se demande bien ou étaient les Beta-testeurs... Rien de rédhibitoire, mais les choses devraient s'améliorer avec quelques mises à jour. (C'est la mode depuis Gran Turismo 5, tiens...)

 Même s'il perd un peu son identité par rapport aux précédents volets, force est de constater qu'Apocalypse remplit bien son office : offrir de la course arcade accessible tout en en mettant plein la vue. La durée de vie du solo est boostée par la recherche de cartes cachées éparpillées sur les circuits, mais c'est véritablement le multi (Basé sur une progression avec points d'expérience) qui assure une très bonne longévité au titre. Malgré quelques petits défauts, une bonne surprise.GRAPHISMES : Correct, mais sans plus. On était en droit d'attendre un peu mieux au vu des standards actuels, mais le côté très dynamique et impressionnant des courses immerge le joueur dans l'action. Les différents effets spéciaux (Eléments météo comme la pluie ou les tornades) ou encore les explosions sont en revanche très bien réalisés.

 GAMEPLAY : Les habitués de MotorStorm ne seront pas dépaysés. Le Gameplay est très facile à prendre en main et le fun est immédiat dès les premières minutes de jeu. Un peu de pratique sera cependant nécessaire pour parfaitement maîtriser la puissance des bolides. Les 13 classes différentes de véhicules permettent de ne jamais se lasser. Bref, du tout bon sur ce point.

 DUREE DE VIE : Le parti-pris d'avoir choisi une orientation multijoueur pour la progression et le déverrouillage de nouveaux véhicules dessert malheureusement le solo qui s'expédie en moins de 10 heures. En revanche, le online est très complet et fun et permet de rentabiliser l'achat. Quand il fonctionne...

 NOTE : 15/20